annuaire.jpg (23311 octets)

LA CUISINE RÉGIONALE DE PROVENCE COTE D'AZUR

PATE DE GOINGS

Pour la Pâte de Coings de  Mami Cracra, il vous faudra :

Ingrédients

¯  2 heures « devant vous »
¯ Les coings de Mado (ou de quelqu’un d’autre…du moment qu’ils sont bien mûrs !)
¯ Du sucre   
¯ un « chicoulon » de patience
¯ et une énorme envie de faire plaisir à tout le monde, surtout si comme moi vous n’aimez pas trop les « sucrailles ».

    Je mets dans une cocotte en terre les coings de Mado, la voisine, Poétesse Provençale (ce qui ne change rien à la qualité des coings !), je fais cuire pendant 35 à 40 minutes environ, autant de coings qu’il en va dedans (dedans la cocotte bien sûr…)! Dans mon faitout il en va 15 environ (ce qui donnera au final 3,5kg de pâte de coing environ…).
    Ces coings, je les ai lavés entiers pour les débarrasser du petit duvet qui recouvre la peau.
    Puis je les ai coupés en 4 ou 6 ou 8 selon leur taille. Bref je les ai coupés en morceaux avec la peau et les pépins ! En prenant soin quand même d’enlever les parties qui pourraient être habitées par des petits vers… Soit ils n’ont mangé que du coing, mais ça n’est pas une raison !       J’ai mis un bol d’eau au fond de la marmite et j’ai posé le couvercle par dessus… J’ai surveillé et tourné les fruits régulièrement pour qu’ils cuisent uniformément et n’attachent pas au fond… cela dure environ 35 à 40minutes, en tout état de cause jusqu’à ce que la pointe de mon opinel s’enfonce facilement dans les quartiers de coing.
    Si Il n’y a presque plus d’eau dans le fond du faitout et les coings commencent à « s’esquicher » …c’est bon ! ! ! ! Non pas encore à manger…Je peux « couper » le feu !
    Sans tarder, « j’exprime » le contenu du faitout au moulin à légumes (peau et pépins compris, donc avec une grille pas trop grosse…) et j’obtiens une belle compote de fruit ! C’est un peu long, mais « ça fait les bras »…Surtout ne pas passer au mixer ! Le bruit effraye les coings....       Puis je pèse la compote et je me munis de la même quantité de sucre en morceaux. Je remets la compote dans le faitout que j’ai lavé, j’y ajoute les morceaux de sucre et « zou maï, c’est reparti pour un tour… »
    Pendant 10mn à feu doux je tourne, touille, remue, brasse pour faire fondre petit à petit les morceaux de sucre. Puis quand ils sont bien fondus, je « monte » un peu le feu… là, la pâte se met à soupirer en faisant de petits « BLOPS ». Et je touille, je touille…et elle soupire, et je « la fatigue » (expression valable aussi pour exprimer le fait de tourner la salade pour répartir la vinaigrette…)et ainsi de suite pendant 20mn environ… Il faut rester là ! je sais c’est long ! mais de cette présence dépend le résultat.
    Au bout de 30mn je « coupe le feu » je laisse refroidir un quart d’heure, puis je répartis la pâte sur 2 centimètres de hauteur environ, peu importe dans quels récipients pourvu qu’ils ne soient pas en métal . La pâte prend très vite en refroidissant. Je la sors de ses récipients et la laisse sécher un peu à l’air libre (2 ou 3 jours ). Puis je la coupe en dés que je choisis ou non de rouler dans le sucre semoule (blanc ou roux…affaire de goût !).
    Régalez vous, régalez les et avec un peu de chance au moment de croquer vous entendrez chanter une cigale…

  De la part de Mami cracra.

Bon appétit

LA PROVENCE COTE D'AZUR Vous avez une recette originale de votre région ! Envoyez les nous par email, nous les inscrirons avec plaisir et nos remerciements.

 

 

[Livre d'Or ]